Publié le 05/12/2018

1. OBSERVATOIRE

Mettre en place un observatoire national des Chiroptères et acquérir les connaissances nécessaires permettant d’améliorer l’état de conservation des espèces

Pilote : SFEPM & MNHN

La Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2011-2020 a inscrit dans sa partie « Observatoire National de la Biodiversité » la mise au point « d’indicateurs robustes, élaborés en concertation, compréhensibles par le plus grand nombre et utilisés pour orienter l’action en faveur de la biodiversité ». Parmi les indicateurs proposés figurent les « Listes rouges », le « Déplacement des aires de répartition », « L’abondance des espèces communes », auxquels pourront s’ajouter d’autres indicateurs plus spécifiques. Dans ce contexte, la SFEPM a pour objectif de développer et animer un Observatoire National des Mammifères sauvages de France, avec un volet Chiroptères.

L’enjeu est d’identifier et de prioriser les actions de conservation à l’échelle nationale et régionale. Pour cela, il est primordial d’assurer une cohérence dans le recueil des données, de les synthétiser et de les valoriser. La SFEPM, en lien avec les principaux partenaires concernés (MNHN, ONF, etc.), s’appuie sur le savoir-faire, les actions et les connaissances des groupes Chiroptères régionaux.

Cette action a pour principal objectif de suivre l’évolution spatiale et temporelle des populations de chauves-souris et leurs habitats ainsi que les pressions et menaces auxquelles elles sont soumises et contribuer à évaluer leur état de conservation. Elle doit également être en mesure de répondre aux demandes nationales et/ou européennes d’expertise et évaluation mais aussi de mesurer l’efficacité du PNA.


Prospection en basse vallée du Doubs en juillet 2016 ©Audrey Tapiero