Publié le 05/12/2018

3. AMENAGEMENT

Intégrer les Chiroptères dans l’aménagement du territoire et rétablir les corridors écologiques

Pilote : FCEN

Les structures paysagères jouent un rôle primordial dans l’établissement et le déplacement des espèces.

L’aménagement du territoire peut entraîner des modifications du paysage diurne et nocturne (fragmentation, réduction ou altération des corridors biologiques, pollution lumineuse, etc.). Ces remaniements sont alors susceptibles d’impacter les espèces de chauves-souris, leurs gîtes, leurs terrains de chasse et les corridors de déplacement.

Intégrer les enjeux Chiroptères (fonctionnalité des habitats, comportement des espèces…) en amont de l’élaboration des documents d’urbanisme ou dans les chartes paysagères et édicter des recommandations à destination des professionnels de l’aménagement (urbanistes, paysagistes…) sont l’un des objectifs de cette action.


Légende : Les haies servent de couloirs de végétation aux chauves-souris ©Audrey Tapiero